À propos de l'auteur

 

Laurence REIS, Kinésithérapeute et Ostéopathe du Sport, installée à Luxembourg, s'occupe de sportifs de tout âge et de tout niveau,  au sein de clubs ou à son cabinet. Diplômée en Kinésithérapie de l'Ecole de Nancy et en Ostéopathie de l'IFSO Paris, elle a développé avec ses patients sportifs, un concept d'encadrement global pour prévenir les déséquilibres engendrant blessures et  carences et les aider à atteindre leurs objectifs en bonne santé.

 

Depuis plus de vingt ans, je reçois à mon cabinet des sportifs en souffrance, "cassés" par leur mode  d'entraînement, s'imposant des objectifs de plus en plus ambitieux, qui se retrouvent  en pleine décompensation après avoir contraint leur corps pendant des semaines...... ou des années, sans l'avoir "écouté".

Marathonnienne, triathlète, ayant toujours pratiqué le sport en compétition depuis mon adolescence, j'ai été particulièrement sensible à leur désarroi quand le corps médical, ne trouvant pas de solution à leurs douleurs chroniques, leur conseillait parfois d'arrêter leur sport favori. Formée pour soigner de manière analytique, mais déjà très orientée vers une vision plus globale de l'individu dès le début de mes études (un grand merci à mes professeurs de l'époque qui ont su m'encourager dans cette voie), j'ai développé avec le temps une prise en charge plus complète du patient. D'une part, dans le soin en tenant compte de la globalité de la personne et d'autre part dans la prévention, en réequilibrant hyper et hypo tonicités  des chaines musculaires et en améliorant le "terrrain". Enfin, il y a aussi toute une phase d'apprentissage, pour que le patient, désormais plus recentré sur ses sensations, puisse entretenir cet équilibre.  Car ce sont bien les déséquilibres qui modèlent notre posture et notre mode de fonctionnement. Mais cette "normalité" adaptative qui est unique pour chaque individu, reste tout à fait physiologique jusqu'à ce que les hyper-sollicitations (dues au sport par exemple) ou les "accidents" de la vie, qu'ils soient somatiques, émotionnels ou viscéraux, agissent comme des déclencheurs et engendrent des compensations responsables de dysfonctionnements. Le corps ou/et l'esprit souffrent et quand le corps s'exprime chez le sportif, c'est le début de la galère: arrêt de l'activité......reprise.....re-douleur ou blessure.....nouvel arrêt etc.

 

La prévention, l'amélioration du "terrain", puis le maintient du corps en équilibre ou plus médicalement de l'homéostasie, tout ce qui contribue à cet état de santé globale, passe non seulement par la compréhension du sportif, mais nécessite également son entière participation pour travailler sur d'autres paramètres que ses seules séances d'entraînement spécifique. Il est impératif de développer ou de ré-activer sa capacité "d'écoute de son corps". Le patient sportif habitué à s'adapter à la douleur pour pouvoir continuer toujours plus fort, toujours plus loin, a oublié cette faculté. Il faut l'aider à reconnaître les signaux envoyés par son corps et son esprit, pour mieux ajuster ses programmes d'entraînement, son alimention, son hydratation, sa récupération afin d'éviter les blessures et l'épuisement. Il faut chasser certaines idées reçues et reprendre de nouvelles habitudes......

Open your mind and listen to your body! C'est que j'appelle le MINDFULL TRAINING!

 

 

  Mes interventions

 

  • Ostéopathie du Sport à mon cabinet

  • Kinésithérapie du Sport à mon cabinet

  • Coaching individuel

  • Programmes d'entraînement

  • Formatrice ergonomie et prévention santé

  • Ateliers "Ecole du dos"

  • Conférences et ateliers dans les clubs sportifs

  • Worshops pour les particuliers, les entreprises et clubs sportifs sur différents sites 

  • Conseils par mail => Health Line